Catégories
Jeu vidéo Livres

Indie Games : le livre

Le 14 mars 2018, j’accouche d’un bébé d’1,7 kg (selon les dernières estimations) : Indie Games, premier beau livre consacré aux jeux vidéo indépendants.

De même que dans le secteur du cinéma les blockbusters hollywoodiens prolifèrent (et c’est en partie le sujet de ma thèse) à côté du circuit de films indé, de même dans le marché du jeu vidéo il y a les bestsellers annuels et les petites perles réalisées par quelques créatifs passionnés.

Call of Duty et FIFA jouxtent ainsi Inside, Hollow Knight et What Remains of Edith Finch sur les étagères virtuelles des plateformes de vente en ligne.

À l’origine du projet de livre

Rendons à César ce qui est à César : ce livre n’est pas vraiment mon projet personnel. Il est né dans le cœur d’un gamer, Julien Lemaître, chef de fabrication de Bragelonne.

Il est à l’initiative de ce beau livre d’art consacré aux indés et tout au long du processus de création il a été extrêmement conciliant et compréhensif. Il a géré d’une main de maître l’ensemble du projet.

Pour ma part, je me suis contentée de le rendre possible en harcelant réalisant des entretiens avec les gens réalisant des jeux vidéo indé. Je connaissais certains d’entre eux car je les avais déjà interviewé lorsque j’étais rédactrice en chef d’IG Magazine.

J’ai eu l’occasion et l’honneur de discuter avec d’autres créateurs que j’admire et que je n’avais pas eu la chance de croiser auparavant.

Concrètement, j’ai rédigé tous les textes et pour y parvenir j’ai essayé de comprendre comment on faisait un jeu vidéo indé.

Il ne s’agit pas seulement de comprendre quels sont les outils utilisés ou quels sont les parcours professionnels des créatifs mais plutôt d’expliquer comment se développe un monde social autour du jeu vidéo en dehors du circuit mainstream.

Bien sûr, le livre n’est pas un bouquin de sociologie et même si je pense un jour écrire des articles plus « académiques » sur le réseau des développeurs indé (juste une thèse à terminer auparavant), il s’agissait avant tout de montrer le travail des créatifs et les spécificités de chaque domaine impliqué.

En outre, comme le livre a été pensé comme un beau livre avec beaucoup d’illustrations, je n’ai pas vraiment insisté sur l’aspect informatique, la beauté du code ou des règles de jeu.

Vidéo de présentation d’Indie Games

Difficile aussi de mettre en valeur le sound design sur un support non audio… Mais il y a quand même un chapitre consacré à la musique et aux sons !

Toujours pour rendre le tout le plus digeste possible, l’intégralité des entretiens ne figure pas dans le livre qui synthétise les diverses informations recueillies et ne livre que quelques extraits pertinents de ces longues discussions.

Seule l’interview de conclusion avec Eric Chahi est publiée dans son intégralité.

Le processus de création en chiffres

  • Plus de 250 000 signes répartis en 5 chapitres, une introduction et une longue interview en guise de conclusion.
  • Environ 50 entretiens avec des développeurs, graphistes, game designers, musiciens, spécialistes du marketing et autres personnes travaillant dans ce secteur.
  • En moyenne 70 minutes d’entretien lorsqu’il s’agissait de d’interview par téléphone ou Skype. Et donc beaucoup trop de temps à remettre le tout en forme…
  • 2h30 : durée de l’interview la plus longue.
  • En général une demande insistante pour résumer les questions à moins d’une dizaine lorsque j’envoyais ma petite liste d’interrogations lors d’entretien par email.
  • 9 heures de décalage horaire et un début d’entretien après minuit pour les anglophones travaillant sur la côte ouest des USA.
  • 2 mois de décalage entre le moment où je réalise l’entretien et le moment où je rencontre en chair et en os les développeurs au Tokyo Game Show (Team Cherry et Rusty Lake).
  • 6 semaines d’attente pour la demande d’interview la plus longue à obtenir.
  • 7 modifications du plan initial : parce que je change d’avis à mesure que je découvre des choses.
  • 120 litres de café durant la phase intense de rédaction

Je tiens évidemment à remercier toutes les personnes qui ont gentiment accepté de répondre à mes questions et de consacrer du temps à ce projet.

J’espère que le livre rendra hommage à leur travail, leur talent et leur incroyable générosité !

Pour livre des extraits du livre, rendez-vous ici.

Pour commander, rendez-vous ici aussi !

En clair, CLIQUEZ LÀ !!

Et voici des images de la création du livre lui-même (Thanks Bragelonne !)

Qu'en pensez-vous ?